Chez Marie
 









 





GLOSSAIRE BOTANIQUE

P


PANICULE
: grappe composée, de forme conique.

PARIPENNÉ : feuille composée dont les folioles sont en nombre pair
(sans foliole terminale).

PÉDICELLE : petite tige portant une fleur ou plus généralement un organe.
Support immédiat ou petite queue qui porte la fleur.

PÉDONCULE : partie reliant une fleur ou un fruit à la tige.
ex : queue de cerise

PENNATILOBÉ :se dit d'une feuille découpée des deux côtés,
avec des découpures peu profondes (moins profondes que pennatifide)

PENNÉ : se dit d'une feuilles à lobes ou à folioles disposés le long de l'axe central à la manière des barbes d'une plume.

PÉRICARPE : partie entourant et protégeant le fruit.

PÉRISTOME : sorte de couronne située au sommet de l'ascidie des Népenthes
recourbée vers le bas de chaque côté et formée d'anneaux prolongés
à l'intérieur par une pointe acérée.

PERSISTANT : qui ne perd pas ses feuilles en hiver.
Une plante persistante est une plante toujours verte
dont les feuilles vivent plusieurs années.

PÉTALES : leur ensemble constitue la corolle de la fleur.

PÉTIOLE : partie de la feuille permettant son attache à la tige.
Certaines sont sessiles, c'est-à-dire sans pétiole.

PISTIL : organe femelle de la fleur.

PLANTE ENTIÈRE : plante constituée de la totalité des parties aériennes et souterraines. En herboristerie, l'appellation "plante" signifie tige et feuille.

PLANTULE : embryon d'une plante, contenu dans la graine.

POIL : expansion de l'assise externe d'un organe, tige, feuille. Il peut porter l'appellation "glanduleux", comportant une ou plusieurs cellules sécrétrices.

POLLEN : poussière jaune ou violette, issue des anthères et dont chaque grain forme deux gamètes mâles destinés à fusionner avec le gamète femelle de l'ovule et une autre de ses cellules.

PRUINE : matière cireuse qui, sous forme d'une mince couche poudreuse,
recouvre certains fruits, les champignons, etc.

PUBESCENT : recouvert de poils courts et simples.

PULPE DE FRUIT : partie charnue du fruit qui, lorsqu'elle est pressée, donne un jus épais nommé également "pulpe".