Chez Marie
 
abricotierantilles









 



ABRICOTIER DES ANTILLES
Mammea americana

Famille des Guttiféracées


NOMS COMMUNS :
Abricotier du pays, Abricot de Saint-Dominique

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des vitamines, de la résine, des coumarines, des minéraux, des acides aminés, des tanins

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le fruit, les fleurs et l'écorce

DESCRIPTION :

L'abricotier des Antilles est un grand arbre de 10 à 25 mètres de haut. Ses feuilles, persistantes, oblancéolées, opposées, simples, sont entières, coriaces et de teinte vert foncé. Ses inflorescences axillaires regroupent chacune seulement 1 à 3 fleurs blanches, odorantes, à 5 ou 6 pétales. Il existe des fleurs femelles et des fleurs mâles. Le fruit est une drupe brun-jaunâtre, un peu rugueuse, qui contient des graines.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Amérique du Sud et des Antilles, l'abricotier du pays est cultivé en Afrique et en Asie. C'est un arbre des forêts tropicales humides et de plaines surtout. C’est un arbre largement implanté dans les jardins de grande taille ou en bords de parcelles, et sub-spontané dans toutes les zones pluvieuses de l’île. Sa propagation se fait habituellement par les graines, qui prennent 2 mois pour germer. La jeune pousse doit être transplantée lorsqu'elle atteint 20 à 30 cm. Le fruit est récolté à maturité et il n'apparaît qu'au bout de cinq ans.


PROPRIÉTÉS :

- Antiparasitaire
- Digestive
- Pectorale
- Vermifuge
- Antiseptique
- Vulnéraire
- Astringente
- Stomachique

INDICATIONS :

- Plaies
- Poux
- Diarrhée
- Troubles digestifs





UN PEU D'HISTOIRE :

Le nom scientifique dérive de sa forme rappelant un sein maternel gonflé de lait (Mamma). Le nom fut donné par les premiers colons à cause du parfum et de la couleur de la chair rappelant ceux des Abricots d'Europe.

ATTENTION :

Quelques rares cas de maux d'estomac ont été signalé lors de l'ingestion du fruit.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.