Chez Marie
 









 



AGAR-AGAR

Gelidium amansii
Famille des Rhodophycées


NOMS COMMUNS :
Mousse du Japon, Ogonomi

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du mucilage, un agent gélifiant, des acides, du fer, des matières grasses

PARTIES UTILIS
ÉES :
L'algue

DESCRIPTION :

L'agar-agar est une algue à frondes et à rubans rouge-brun et translucides, à multiples branches et à fruits sphériques qui mûrissent à la fin de l'automne et au début de l'hiver.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire des côtes pacifiques du Japon et de Corée, signalé sur les côtes sud-africaines et aux Etats-Unis, l'agar-agar pousse à 30 cm de profondeur. Cultivé sur des rochers, on le décolle au râteau de mai à septembre. On le lave soigneusement à l'eau douce et on l'étend sur des tapis pour le faire sécher, en le retournant fréquemment.


PROPRIÉTÉS :

- Laxative


INDICATIONS :

- Troubles digestifs
- Constipation
- Obésité


UN PEU D'HISTOIRE :

La découverte de l'agar-agar est légendaire. Au Japon, un soir, l'empereur qui voyageait incognito avec seulement quelques serviteurs se perdit et se réfugia dans une humble auberge. Il était très tard et l'aubergiste n'avait plus rien à offrir. Désespéré, il passa dans l'arrière-cour, essayant de récupérer quelques restes. Il avait jeté des algues et du poisson qui était au menu du soir et, comme il gelait, il récolta ces algues sous la forme de longs filaments blancs. Une fois dans l'eau, ceux-ci transformèrent le plan en une excellente gelée qui obtint un franc succès : c'était le premier agar-agar.

ATTENTION :

À forte dose, peut provoquer des flatulences, voire dans le pire des cas des obstructions intestinales.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.