Chez Marie
 









 



AGARIC BLANC

Agaricus laricis, syn. Polyporus officinalis
Famille des Polyporacées


NOMS COMMUNS :
Agaric des pharmaciens, Polypore du mélèze, Polypore officinal

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des acides, des résines

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le chapeau

DESCRIPTION :

L'agaric est un champignon, poussant en parasite sur le tronc des chênes, des hêtres, des mélèzes ou des sapins, sous forme de masses grosses comme le poing et plus, irrégulières, d'un blanc jaunâtre. Les spores sont brun noirâtre ou noires. Le chapeau, charnu, généralement lisse et blanc chez les exemplaires jeunes, se recouvre ensuite de fibrilles ou de squames de couleur ocrée à mesure qu'il s'ouvre. Le pied est au départ rattaché au chapeau par un voile, qui se transforme ensuite en anneau. Il peut facilement se séparer du chapeau.


CULTURE ET RÉCOLTE :

On le rencontre dans les Alpes, les Pyrénées. On le récolte quand il commence à se fendre. On détache la peau extérieure et on expose l'intérieur au soleil pendant quelques semaines pour le dessécher et le blanchir.


PROPRIÉTÉS :

- Astringente
- Antisudorale
- Purgative

INDICATIONS :

- Saignements de nez
- Sueurs nocturnes
- Troubles digestifs


UN PEU D'HISTOIRE :

Autrefois, il entrait dans la composition de l'élixir de longue vie.

ATTENTION :

Ce champignon est toxique et il est recommandé de ne pas le cueillir pour en faire soi-même des décoctions ou des infusions.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.