Chez Marie
 









 



AILANTE

Ailanthus glandulosa, syn. A. altissima
Famille des Simaroubacées


NOMS COMMUNS :
Faux vernis du Japon, Monte-aux-cieux, Arbre du Paradis, Frêne puant

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des flavonoïdes, des tanins, des alcaloïdes, des polyphénols, des principes amers

PARTIES UTILIS
ÉES :
L'écorce

DESCRIPTION :

L'ailante est un arbre de 20 mètres de haut, dioïque à écorce lisse et grisâtre, à feuilles caduques, lancéolées, légèrement dentées à la base. Les petites fleurs vert-jaune sont regroupées en inflorescences terminales, dégageant une odeur désagréable, qui fleurit de juin à juillet. Le fruit, rougeâtre, contient une graine et il apparaît de septembre à octobre.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire de Chine et d'Inde, l'ailante est un arbre répandu en Australie, en Amérique du Nord et dans certaines régions d'Europe. L'ailante se développe surtout dans les anciennes friches, le bord des routes, les terrains vagues. Les graines d'ailante sont polonisées par le vent ou l'eau et germent très facilement. On récolte son écorce et sa racine au printemps.


PROPRIÉTÉS :

- Astringente
- Vermifuge
- Antispasmodique
- Antiseptique
- Béchique
- Emétique
- Fébrifuge

INDICATIONS :

- Diarrhée
- Fièvre
- Parasites intestinaux
- Asthme
- Hémorroïdes
- Problèmes gastriques


UN PEU D'HISTOIRE :

Découvert par un jésuite italien dans la province de Nankin, son nom générique vient du moluquois 'ailanto ' arbre qui monte jusqu'au ciel'. Il a été acclimaté en Europe en 1751.

ATTENTION :

Ne pas utiliser sans avis médical.
Attention arbre toxique pour nos animaux. D'autre part on a noté des réactions allergiques ou d'irritations à son contact: dermite, conjonctivite, maux de tête et son pollen peut être allergisant.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.