Chez Marie
 









 



AKI

Blighia sapida
Famille des Sapindacées


NOMS COMMUNS :
Ackee, Arbre-fricasse, Yeux de crabe

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des oligo-éléments, des minéraux, des protéines, des vitamines

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le fruit

DESCRIPTION :

L' aki est un grand arbre persistant de 18 mètres de haut, à couronne buissonnante, avec une écorce grise et lisse. Les feuilles sont alternes, composées de 6 à 8 folioles, opposées. Les fleurs, blanc crème, très odorantes, sont réunies en grappes axillaires. Les fruits piriformes possèdent trois loges renflées. À maturité, ils virent du rose au jaune puis s'ouvrent par trois valves, découvrant trois graines noires et brillantes adhérant à une arille charnue jaune clair.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Afrique occidentale, l'aki est particulièrement fréquent à la Jamaïque, dont il est le fruit national. Il est cultivé sporadiquement dans l'ensemble des Tropiques. Il croît jusqu'à une altitude de 900 mètres. Le fruit ne doit être récolté qu’à complète maturité, lorsqu'il s’ouvre naturellement, et il doit être frais et pas blet.


PROPRIÉTÉS :

- Vermifuge
- Diurétique
- Fébrifuge
- Stomachique

INDICATIONS :

- Maux de tête
- Fièvre
- Ulcères
- Parasites intestinaux
- Conjonctivite


UN PEU D'HISTOIRE :

Le genre Blighia a été nommé en l'honneur du capitaine Bligh, un marin anglais qui, en 1789, reçut pour mission de rapporter l'arbre à pain (Artocarpus altilis) depuis l'archipel malais jusqu'en Amérique du Sud. Le voyage a été rendu célèbre dans le monde entier par la mutinerie de la Bounty.

ATTENTION :

L'ackee non mûr complètement est dangereux et mortel.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.