Chez Marie
 









 



AMBROISIE

Chenopodium botrys
Famille des Chénopodiacées


NOMS COMMUNS :
Botrys, Botride, Herbe à printemps, Ansérine à épis, Chénopode à grappes

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile volatile, des saponines

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles et les sommités fleuries

DESCRIPTION :

L'ambroisie est une plante annuelle à racine peu volumineuse, charnue, grisâtre à l'extérieur, blanche à l'intérieur. La tige droite, de 30 cm de haut, est ferme, rameuse, légèrement striée de rouge, visqueuse, velue. Les feuilles, d'un vert glauque, alternes, oblongues, sont pétiolées, pubescentes et couvertes d'une matière visqueuse. Les fleurs verdâtres, très petites, sont disposées en grappes axillaires, très nombreuses et formant une très longue grappe feuillée terminale. Elle fleurit de juin à septembre. Le fruit est un akène lenticulaire.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Elle croît dans les lieux sablonneux du midi de la France. Les fleurs sont récoltées pendant l'été et sont utilisées fraîches, car séchées elles perdent une partie de leurs propriétés.

PROPRIÉTÉS :

- Antiasthmatique
- Pectorale
- Vermifuge
- Antispasmodique

INDICATIONS :

- Asthme
- Toux
- Vers intestinaux


UN PEU D'HISTOIRE :

Chez les celtes (et dans le livre d'Enoch) le rite de breuvage magique est l'ambroisie ou le cyceon.

ATTENTION :

Déconseillée chez les personnes atteintes de rhumatismes, d'arthrite, de goutte et de calculs rénaux.
Peut s'avérer toxique à fortes doses.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.