Chez Marie
 









 



ANCOLIE VULGAIRE
Aquilegia vulgaris

Famille des Renonculacées
 


NOMS COMMUNS :
Aiglantine, Colombine, Gants de Notre-Dame, Cornette, Galantine, Bonne dame, Manteau royal

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des protéines, des graisses, des acides

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine

DESCRIPTION :

L'ancolie vulgaire est une plante herbacée, vivace, à souche oblique, noirâtre de 50 cm de haut. Sa tige droite, ramifiée, lisse ou duveteuse, supporte des feuilles profondément découpées, vert mat. Ses grandes fleurs, bleues ont de nombreuses étamines et des carpelles libres. Le fruit est une follicule allongé qui contient des graines d'un beau noir luisant.


CULTURE ET RÉCOLTE :

De mai à juillet, l’ancolie vulgaire se trouve partout en France et dans toute l’Europe centrale excepté en Corse et en Midi Méditerranéen. Assez commune aux bords des bois, des prés, des rochers ombragés de montagne, l'ancolie vulgaire peut croître jusqu'à 2000 mètres d'altitude. Elle préfère les sols volcaniques et argilo-siliceux.


PROPRIÉTÉS :

- Apéritive
- Diurétique
- Sudorifique
- Astringente

INDICATIONS :

- Affections buccales
- Diarrhée
- Ictère
- Maux de tête
- Maux d'estomac


UN PEU D'HISTOIRE :

Pour profiter des ses propriétés, il faut se frotter les mains et les bras avec la plante entière, on dit que cela rend courageux et audacieux. On dit aussi que les contrabandiers navarrais ne franchissaient jamais la frontière sans porter sur eux une ancolie.


ATTENTION :

Plante vénéneuse ! Et protégée !

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.