Chez Marie
 









 



ANETH

Anethum graveolens
Famille des Apiacées


NOMS COMMUNS :
Fenouil bâtard, Fenouil puant, Faux Anis, Cumin

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des mucilages, des matières résineuses, une huile essentielle, des flavonoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le fruit et les feuilles

DESCRIPTION :

L'aneth est une plante annuelle à racine fusiforme, fibreuse et blanchâtre. La tige, de 50 cm à 1 mètre, est cylindrique, striée, peu rameuse et creuse à l'intérieur. Les feuilles, alternes, d'un beau vert, sont décomposées en segments linéaires. D'avril à juillet apparaissent les fleurs, petites et jaunâtres, formant de larges ombrelles terminales, et donnant des fruits un peu comprimés, aplatis, ovales, marqués de 10 cottes longitudinales.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Spontané dans toute l'Europe, l'aneth est cultivé en Grande-Bretagne et en Europe centrale. Il aime les terrains vagues, secs, les bords des chemins et les champs cultivés. Originaire d'Orient, l'aneth demande une exposition chaude et une terre meuble. Il suffit de le semer dès la maturité des graines. Les semis du printemps réussissent rarement, la terre étant trop froide. La récolte des fruits se pratique au fur et à mesure de leur maturité. Elle peut commencer au mois d'août, dès qu'ils brunissent, après la rosée. Ils sont enfermés dans des sacs à l'abri de l'humidité.

 
PROPRIÉTÉS :

- Antispasmodique
- Carminative
- Diurétique
- Stomachique

INDICATIONS :

- Aérophagie
- Hémorroïdes
- Hoquet
- Contusions


UN PEU D'HISTOIRE :

L'école de Salerne disait : "l'aneth chasse les vents, amoindrit les humeurs, et d'un ventre replet dissipe les grosseurs". Réputée aphrodisiaque, cette plante avant tout culinaire a servi aux plus grands de ce monde. On dit que Raspoutine versait des graines d'aneth dans l'eau de son bain et dans celle des dames qu'il voulait séduire. Dans les campagnes, il n'est pas rare de faire respirer aux enfants une touffe d'aneth pour les protéger du hoquet.


USAGE CULINAIRE :

Utilisez les graines pour relever potages, ragoûts d'agneau, poissons grillés ou bouillis, plats de riz et pâtisseries ou encore pour parfumer un vinaigre de vin blanc. Les feuilles mettent en valeur les mets sans en masquer l'arôme, et on peut en user à volonté. Elles s'utilisent fraîches ou ciselées pour aromatiser les sauces, la salade et le poisson, notamment le saumon.
 

ATTENTION :

L'huile essentielle doit se prendre, sous contrôle médical, à doses minimes et est déconseillée chez la femme enceinte ou celle qui allaite.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.