Chez Marie
 









 



ARBRE À PERRUQUES

Cotinus coggygria, syn. Rhus cotinus
Famille des Anacardiacées


NOMS COMMUNS :
Sumac Fustet, Bois jaune, Faux poivrier, Manguier, Pistachier

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des glucosides

PARTIES UTILIS
ÉES :
L'écorce et les feuilles

 

DESCRIPTION :

L 'arbre à perruques est un arbrisseau de 3 mètres de haut. Ses feuilles, alternes, ovales-elliptiques, simples et glauques, entières, revêtent une teinte superbe (un rouge éclatant sur les deux faces) en automne. Les grandes panicules florales sont rendues plumeuses par l'existence de pédoncules filiformes, étirés, couverts de longs poils rougeâtres, supportant ensuite des drupes brunes et luisantes, à noyau osseux.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Europe méridionale et du Caucase, elle aime les bois clairs, les broussailles, les pentes sèches et rocailleuses. Elle peut croître jusqu'à 1 500 mètres.
 

PROPRIÉTÉS :

- Astringente
- Fébrifuge
- Cholagogue

INDICATIONS :

- Fièvre
- Saignements



UN PEU D'HISTOIRE :

"Cotinus" vient du grec kotinos, "olivier sauvage". Le surnom "arbre à perruques" fait allusion à l'inflorescence légère et filandreuse.

ATTENTION :

Quelques rares cas de dermites de contact.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.