Chez Marie
 









 



ARISTOLOCHE

Aristolochia clematitis
Famille des Aristolochiées


NOMS COMMUNS :
Sarrazine, Aristoloche des vignes, poison de terre, ratelaine, pomerasse

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile essentielle, des tanins, de l'acide aristolochique, du sucre, des résines, de l'amidon, un alcaloïde

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les parties aériennes et les racines

DESCRIPTION :

L'aristoloche est une plante toxique, vivace, de 50 à 70 cm de haut, qui présente une souche souterraine rampante, brune et de nombreuses tiges dressées avec de grandes feuilles en forme de cœur, alternes, pétiolées, coriaces. Les fleurs, jaune pâle, poussent en verticilles aux aisselles des feuilles. Elle sont de forme tubulaire, avec un renflement élargi comme un bulbe à la base. Le fruit, globuleux, capsulaire, pendant, renferment plusieurs semences.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Cette plante d'origine méditerranéenne, aimant le calcaire s'est propagée avec la vigne. Assez commune, dans les buissons, les haies, les lisières, elle se rencontre en plaine dans toute la France. L'aristoloche se propage facilement par graines, semées au printemps. Le rhizome se récolte au printemps (mars) ou à l'automne (septembre - octobre). Séchez-le à l'ombre.


PROPRIÉTÉS :

- Fortifiante
- Astringente
- Diurétique
- Sudorifique

INDICATIONS :

- Règles insuffisantes
- Asthme
- Rhumatismes
- Goutte


UN PEU D'HISTOIRE :

Apulée recommandait de faire brûler les graines de cette plante grimpante pour se libérer d'un maléfice.
Aux États-Unis où elle est particulièrement appréciée, les paysans plantent de l'aristoloche devant l'entrée des étables afin de protéger leur bétail tandis que ses graines portent bonheur, particulièrement dans le Middle West.
On dit également que « les "p'tits blancs" de la Cotton Belt prêtent à l'aristoloche le pouvoir d'envoûter les femmes, qui sont alors capables d'abandonner mari et enfants pour suivre le séducteur (en général un gommeux de la ville) qui leur a fait découvrir l'érotisme ».

 

ATTENTION :

Les espèces Aristolochia ne doivent se prêter à aucun usage médicinal avant que leur innocuité n'ait été établie.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.