Chez Marie
 









 



ASIMINIER

Asimina triloba
Famille des Annonacées


NOMS COMMUNS :
Pawpaw, Papaye nordique, Banane du pauvre homme

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des sels minéraux, des protéines, des vitamines, des glucides, une huile, de la résine, un alcaloïde

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles et les fruits

DESCRIPTION :

L'asiminier est un arbre caduc pouvant atteindre environ 6 mètres de haut, au port souvent pyramidal. Les feuilles sont longues, légèrement pendantes, d'un beau vert sombre. Les fleurs sont d'une couleur marron-rouge et apparaissent au printemps. Elles se développent aux aisselles des feuilles de l'année précédente. Le fruit de l'asiminier mesure de 8 à 15 cm environ, et ressemble à une mangue, de couleur verte, et s'éclaircissant à maturité. Il contient environ 10 à 15 graines foncées, arrondies, de 1 à 2 cm de long.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire de l’Est des Etats-Unis, de New York à la Floride et plus à l’Ouest, du Nebraska au Texas, l'asiminier pourrait bien sortir de l'oubli. Bien qu'il soit considéré comme un arbre exotique, il résiste à des températures atteignant - 20°C. Il exige au moins 400 heures de froid.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Emétique
- Laxative
- Analgésique
- Vermifuge

INDICATIONS :

- Diarrhée
- Fièvre




UN PEU D'HISTOIRE :

Le nom d'« asiminier » a été repris du parler des Français de Louisiane, il dérive du nom du fruit « asimine » qui a été emprunté à une langue amérindienne locale.

ATTENTION :

La graine est considéré comme un poison. Le fruit peut provoquer des dermites de contact.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.