Chez Marie
 









 



ASTRAGALE

Astragalus membranaceus
Famille des Fabacées


NOMS COMMUNS :
Astragale réglissier, Réglisse sauvage, Réglisse bâtarde

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des saponines, des isoflavonoïdes, des phytostérols, des polysaccharides

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine

DESCRIPTION :

L'astragale est une plante vivace, de 30 cm de haut, à tiges duveteuses, ramifiées dans la partie supérieure. Les feuilles, alternes, composées, comportent un nombre élevée de folioles, dont la face inférieure est couverte de poils courts et denses. Les fleurs, jaunes, forment des grappes insérées sur un long pédoncule axillaire. Le fruit est une gousse couverte de poils noirs.


CULTURE ET RÉCOLTE :

L'astragale, originaire de la Mongolie et de la Chine, se cultive par semis, au printemps ou en automne. Elle est commune en Europe, dans les bois, les prairies, les buissons. Préférant des sols sableux et bien irrigués, l'astragale nécessite une exposition ensoleillée. La racine, récoltée au printemps ou à l'automne, est séchée.


 
PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Antivirale
- Fortifiante
- Vasodilatatrice

INDICATIONS :

- Transpiration nocturne
- Diabète
- Anémie
- Œdèmes


UN PEU D'HISTOIRE :

L'Astragale tire son nom du grec “astragalos” : “osselet”. Il a été utilisé pour la première fois vers 1550 pour nommer un petit os du pied.


 

ATTENTION :

Ne pas utiliser cette plante en cas de troubles cutanés ou pendant la phase aiguë d'une maladie.


AUTRES ESPÈCES :

Plusieurs espèces originaires d'Asie occidentale, en particulier Astragalus gummifer, laissent exsuder une gomme visqueuse, a également des propriétés médicinales.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.