Chez Marie
 









 



BADIANE DE CHINE

Illicium verum
Famille des Illiciacées


NOMS COMMUNS :
Anis étoilé, Anis de la Chine

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile essentielle, des tanins, des flavonoïdes, des lignanes

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les fruits

DESCRIPTION :

La badiane de Chine est un arbre moyen de 3 à 5 mètres de hauteur. Le tronc, assez fort, est rameux, trapu, couvert d'une écorce grisâtre. Les feuilles sont d'un joli vert, rappelant celles du laurier, éparses ou réunies, persistantes. Le fruit est le résultat de la réunion de 8 à 12 coques assemblées en étoile; le péricarpe est coriace, il s'ouvre sur le bord interne et renferme une graine brune, arrondie et luisante.

CULTURE ET RÉCOLTE :

La badiane se trouve surtout en Chine, au Japon, en Inde, aux Philippines, où elle préfère les lieux humides. Elle peut être cultivée en pleine terre dans le Midi de la France. Il lui faut de la terre de bruyère mélangée à une terre plus franche. Elle est multipliée par semis, par boutures, ou marcottes faites avec les jeunes pousses. La récolte se pratique en choisissant les plus jolis fruits d'un beau marron.


PROPRIÉTÉS :

- Carminative
- Stomachique
- Apéritive
- Expectorante
- Diurétique

INDICATIONS :

- Digestion
- Aérophagie
- Coliques
- Dyspepsie
- Nervosité
- Anxiété


UN PEU D'HISTOIRE :

Comme chez les Chinois, sucez un fruit de badiane après le repas, pour rafraîchir l'haleine et faciliter la digestion. Quelques étoiles posées sur un objet du culte chargent celui-ci de fortes vibrations, c'est d'ailleurs pourquoi les sourciers s'en servent en guise de pendule.


USAGE CULINAIRE :

La badiane est très prisée en Asie, et plus particulièrement dans la cuisine chinoise et indienne. L'arôme de cette épice se marie bien avec les fruits et les mousses de fruits. En Russie et dans les pays scandinaves, cette épice entre dans la confection de biscuits et de viennoiseries. Elle sert aussi à aromatiser les liqueurs comme l'anisette.


 

ATTENTION :

Pas d'utilisation prolongée.
Ne pas confondre le fruit avec celui du Badianier du Japon, qui est toxique par la présence de shikimine.
L'huile essentielle de Badiane ne peut être délivrée que sur ordonnance médicale du fait d'une possible action neurotoxique.


AUTRES ESPÈCES :

Une espèce voisine, la badiane du Japon (Ilicium anisatum) est couramment cultivée à proximité des temples bouddhistes.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.