BAOBAB
Adansonia digitata
Famille des Bombacacées


NOMS COMMUNS :
Pain de singe, Sira, Arbre bouteille

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des glucides, de la vitamine C et B1, une huile comestible, du calcium, du fer

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles, l'écorce et le fruit

DESCRIPTION :

Le baobab est un arbre qui peut atteindre 20 mètres de haut, avec une écorce lisse et spongieuse. Ses feuilles sont alternes, composées et digitées. Ses fleurs, spectaculaires, blanches, sont longuement pédonculées, pendantes. Le fruit est une capsule oblongue-ovoïde à pulpe blanche, farineuse.

CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Afrique tropicale de l'Ouest, cet arbre si particulier se trouve également à Madagascar et aux Comores. Il est fréquent près des habitations ou comme témoin d'anciens établissements, car il est semé et protégé par les populations. En Afrique orientale, il peut atteindre 1500 mètres d'altitude. On ôte l’écorce par arrachage après avoir pratiqué des incisions verticales et horizontales. Les fruits sont récoltés à maturité.

PROPRIÉTÉS :

- Anti-diarrhéique
- Anti-inflammatoire
- Fébrifuge
- Emolliente
- Vulnéraire

INDICATIONS :

- Maux de dent
- Digestions difficiles
- Abcès
- Asthme
- Diarrhée


UN PEU D'HISTOIRE :

Les femmes stériles viennent appuyer leurs mains contre l'arbre à l'endroit de la cavité en forme de niche. Elles font vœu de sacrifice au baobab, ou bien de donner son nom à son enfant. C'est pourquoi il y a tant de "citafa" dans le village. Si elles n'exécutent pas leurs vœux assez promptement, les enfants meurent".

ATTENTION :

Aucune contre-indication signalée à ce jour.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.