Chez Marie
 









 



BARBE-DE-BOUC

Aruncus dioicus
Famille des Rosacées


NOMS COMMUNS :
Reine des bois, Spirée, Aronce sauvage

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des glycosides, de la saponine

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles, les graines

DESCRIPTION :

La barbe-de-bouc est une grande plante vivace rhizomateuse et peut atteindre jusque 2 mètres de haut. Ses feuilles alternes pennées sont pointues, ovales, doublement dentées. La tige glabre non ramifiée est dressée. Les petites fleurs en grandes panicules sont blanc pur pour les fleurs femelles et ivoire pour les fleurs males . Elle fleurit de juin à août.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Elle affectionne les terrains humides, privilégie les ravins et les bois de montagne. Elle ne dépasse pas 1700m d'altitude. On la trouve très couramment en Autriche, dans les forêts de l'est de la France,( Alpes, Vosges, Jura), et dans les Pyrénées, par contre elle est absente du Massif-central.


PROPRIÉTÉS :

- Fébrifuge
- Astringente
- Tonique

INDICATIONS :

- Fièvre


UN PEU D'HISTOIRE :

Tiré du mot grec Erungos, le latin Aruncus désignait, dit Pline (VIII,76), la touffe de longs poils appendue sous le menton des chèvres; le grec Erungos désignait à la fois le Panicaut et une plante indéterminée, en tout cas pas celle-ci, qui ne croît pas en Grèce.

ATTENTION :

Toxique !

 


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.