Chez Marie
 









 



BARDANE

Arctium lappa, syn. Lappa officinalis, L. Major
Famille des Astéracées


NOMS COMMUNS :
Bouillon noir, Napolier, Glouteron, Gretteau, Grappon, Grippe copeau, Herbe à la teigne, Oreille de Géant, Peignerolle, Pignet, Chou d'ane, Herbe aux pouilleux

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des huiles essentielles, des substances amères, de l'inuline, du mucilage, du tanin, des sels minéraux, de la résine

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine, parfois les feuilles

DESCRIPTION :

La bardane est une plante bisannuelle ou vivace à racine fusiforme, charnue, longue, de la grosseur d'un doigt, blanchâtre en dedans, brune en dehors. La tige, dressée, haute de 1 mètre et plus, est cylindrique, striée, rougeâtre, ferme, épaisse, rameuse. Les feuilles sont très larges, un peu cordiformes, plus petites en s'élevant vers le sommet, un peu dentées sur les bords, d'un beau vert dessus, cotonneuses dessous. Les fleurs, violet-pourpre, sont groupées en petits capitules constituant une panicule terminale. Elles sont entourées d'un grand nombre de petites bractées étroites, rudes, imbriquées, dirigées dans tous les sens, terminées au sommet par un petit crochet recourbé à l'extérieur.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Visible dans toute l'Europe, l'Asie, la Sibérie, le Japon, l'Amérique, la bardane est absente de la région méditerranéenne. Sa culture se pratique à partir des graines dès leur maturité. N'attendez pas, semez-les tout de suite, en plein champ assez profondément entre 30 et 40 cm. La racine de bardane se récolte au printemps de la deuxième année, avant l'apparition des fleurs. Après l'avoir lavée et débarrassée des radicelles, coupez-la en rondelles, que vous mettrez à sécher dans des endroits secs et aérés, chauffés si nécessaire. Les feuilles se ramassent en mai-juin et se font sécher à l'ombre.



PROPRIÉTÉS :


- Dépurative
- Diurétique
- Sudorifique
- Antidiabétique
- Astringente
- Antiseptique


INDICATIONS :

- Diabète
- Rhumatismes
- Goutte
- Congestion du foie
- Anxiété
- Maux de gorge
- Gingivites


UN PEU D'HISTOIRE :

La fleur de bardane est à l'origine de l'invention du Velcro. Sa racine pressée ajoutée à de l'eau bénite le jour de la Toussaint rend celle-ci encore plus puissante ! Autrefois, dans les campagnes, on suspendait une racine de bardane au-dessus de l'âtre et, chaque soir avant de se coucher, il suffisait de la caresser pour obtenir un sommeil réparateur.


 

ATTENTION :

Il convient de respecter les doses prescrites et de ne pas l'administrer aux enfants de moins de 18 ans.
Déconseillée chez la femme enceinte, les personnes souffrant de calculs urinaires.
Rares cas de réactions allergiques.


AUTRES ESPÈCES :

Arctium minus et A. tomentosum sont les deux espèces voisines qu'on utilise exactement comme la bardane.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.