BAUMIER DU PÉROU

Myroxylon pereirae, syn. Myroxylon balsamum
Famille des Fabacées


NOMS COMMUNS :
Baume péruvien, Baumier de Tolu, Baume de St Thomas

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile essentielle, des résines, des acides, de la coumarine, des éthers

PARTIES UTILIS
ÉES :
La résine

DESCRIPTION :

Le baumier du Pérou est un arbre de 15 mètres de haut, à écorce grise, à feuilles persistantes et composées, alternes, de couleur vert brillant, dotées de nombreuses glandes sécrétant une huile. Les petites fleurs blanches sont groupées en grappes simples axillaires ou terminales. Le fruit est une gousse jaune, contenant une seule graine.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Amérique centrale, le baumier du Pérou pousse à l'état sauvage dans les forêts tropicales. Il est également cultivé dans toute l'Amérique latine et en Inde. On pratique des incisions sur des arbres de plus de 5 ans pour récoltée son oléorésine.


PROPRIÉTÉS :

- Antiseptique
- Cicatrisante
- Anti-douleur
- Antirhumatismale
- Antispasmodique

INDICATIONS :

- Cicatrisation
- Bronchite
- Asthme
- Maux de gorge
- Diarrhée


UN PEU D'HISTOIRE :

Selon un légende amérindienne, un sapin surgit de la terre lorsque quelques tribus en guerre firent finalement la paix.

ATTENTION :

Risque d'allergies cutanées.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.