Chez Marie
 
betterave









 



BETTERAVE SAUVAGE

Beta vulgaris
Famille des Chénopodiacées


NOMS COMMUNS :
Blette, bette, poirée, poirée à carde, bette-poirée, bette à carde

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des vitamines A et C, des éléments minéraux, des saponines

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine

DESCRIPTION :

La betterave sauvage est une plante vivace, avec une racine dure, peu épaisse, non charnue. Les tiges sont plus ou moins couchées, généralement groupées, grêles, anguleuses. Les feuilles, vert foncé nuancées de rouge, sont un peu charnues, les radicales (feuilles du bas) ovales ou en forme de losange à limbe atténué en pétiole, les caulinaires (proche du sommet de la tige) ovales ou lancéolées. La floraison a lieu de juin à septembre .Les fleurs sont vertes ou rouges pourprés, en petits glomérules sur de longs épis ramifiés. Elles sont à périanthe à 5 divisions évoquant des sépales et à 5 étamines. Les fruits sont des akènes globuleux renfermés dans le périanthe ligneux.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Europe du Sud, elle est cultivée dans de nombreuses régions. Elle se multiplie par graines. La récolte commence en automne, fin septembre, et doit être terminée en décembre, avant les grands froids.


PROPRIÉTÉS :

- Emolliente
- Laxative
- Emménagogue

INDICATIONS :

- Constipation
- Dartres


UN PEU D'HISTOIRE :

La betterave est vouée à l'amour « Si un homme et une femme légèrement plus âgée que lui mangent ensemble d'une même betterave, en se regardant dans les yeux, ils éprouveront une violente passion l'un pour l'autre. »
Une betterave placée dans un verre de cristal à moitié rempli d'eau, sa partie supérieure laissée à l'air libre, devient un talisman à condition d'invoquer le nom de « Sheva » en formulant un vœu. Il se réalisera si la plante, laissée dans le « coin d'une pièce entre l'ombre et la lumière », se met à bourgeonner.
Lorsque les feuilles de betterave montrent leur envers, disent les Belges, elles annoncent la pluie. Pour qu'elles soient très belles, les planter le jour de la Saint-Jean (24 juin), selon un précepte breton.

USAGES CULINAIRES :

Les feuilles se consomment comme celles de l'épinard et les racines sont excellentes râpées en salades, gelées et marinades ou cuites entières dans de l'eau, rôties au four ou utilisées dans des soupes.
 

ATTENTION :

Déconseillé pendant la grossesse.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.