Chez Marie
 
bouleau









 



BOULEAU BLANC

Betula alba
Famille des Bétulacées


NOMS COMMUNS :
Boule, Biole, Boulard, Bois à balais, Arbre de la sagesse, Sceptre des maîtres, Bois néphrétique d'Europe

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile essentielle, de la vitamine C, un pigment blanc, des tanins, du glucose, des enzymes, des flavonoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles, les bourgeons, l'écorce, la sève

DESCRIPTION :

Le bouleau est un arbre pouvant atteindre jusqu'à 25 mètres de hauteur. L'écorce, blanc argenté dans sa jeunesse, devient brune, crevassée ensuite. Les rameaux, flexibles, retombent, donnant à l'arbre un aspect gracieux. Les feuilles sont alternes, triangulaires, longuement pétiolées, très dentelées, d'un beau vert luisant dessus. Les fleurs, unisexuées, jaune verdâtre, sont disposées en chatons. Le fruit, ovale, est bordé de chaque côté d'une aile membraneuse.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le bouleau est un arbre assez commun qui préfère les terrains sablonneux. Sa multiplication s'effectue par semis dans une terre légère et sous serre, on le repique dès sa formation. Récoltez les feuilles de juin à septembre, en choisissant les jeunes, l'écorce à l'automne ou au printemps, les chatons dès leur apparition au printemps. Séchez-les correctement avant de les mettre en sachets.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Dépurative
- Antiseptique
- Cicatrisante
- Fébrifuge

INDICATIONS :

- Eczéma
- Dartres
- Cystite
- Rhumatismes
- Arthrite
- Goutte


UN PEU D'HISTOIRE :

Dans tous les pays du Nord, le bouleau jouit d'une réputation non usurpée d'arbre magique.
En Europe, on a appelé le bouleau « l'arbre de la sagesse » et toute une petite mythologie s'est créée autour de lui. Axe du monde, pilier cosmique, arbre sacré, il a tantôt symbolisé le printemps et les jeunes filles, tantôt les esprits protecteurs. Ses branches ont servi à recouvrir les dépouilles mortelles ainsi qu'à confectionner des torches nuptiales que l'on brûlait le jour des noces pour attirer le bonheur sur les nouveaux mariés.

ATTENTION :

Le bouleau ne présente pas, à ce jour, d'effets indésirables toxiques aux doses thérapeutiques. Cependant, il peut entraîner certaines allergies.
Les feuilles sont déconseillées pendant la grossesse et l'allaitement.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.