Chez Marie
 









 



CAJEPUTIER

Melaleuca leucadendron
Famille des Myrtacées


NOMS COMMUNS :
Mélaleuque blanc, Gomenol

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile essentielle, des acides divers, un glucoside, du tanin, de la résine

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les fleurs et les feuilles

DESCRIPTION :

Le cajeputier est un arbre aromatique de 20 mètres de haut, qui possède une écorce facilement détachable, épaisse, d'un blanc de lait. Les feuilles ovales, de couleur vert pâle, sont alternes, assez longues. Les petites fleurs jaunes, sinon blanchâtres sont pédonculées et groupées en grappes. A ces fleurs peuvent succéder des fruits pisiformes.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Asie du Sud-Est, les feuilles doivent être récoltées avant la floraison.


PROPRIÉTÉS :

- Antiseptique
- Antispasmodique
- Antinévralgique
- Vermifuge
- Astringente

INDICATIONS :

- Maux de gorge
- Rhume
- Maux de tête
- Cystites
- Asthme


UN PEU D'HISTOIRE :

Aux Moluques, archipel au nord de l'Indonésie, la distillation à la vapeur d'eau de l'huile de cajeput est connue depuis des siècles, et est toujours pratiquée de la même façon, avec les moyens les plus simples. Au XVIIe siècle, les Hollandais, qui s'étaient établis dans ces régions, ramenèrent le cajeput en Europe. En Chine, on lui attribue depuis la nuit des temps des vertus curatives éprouvées. Le cajeput à emprunté son nom au terme malais " Kayu-puthi" qui signifie "bois blanc".

ATTENTION :

N'utiliser l'huile essentielle par voie interne que sous contrôle médical.
Déconseillé pendant la grossesse.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.