Chez Marie
 









 



CALAMENT

Calamintha officinalis
Famille des Labiées


NOMS COMMUNS :
Baume sauvage, Menthe des montagnes, Pouliot de montagne, Mélisse des champs, Thé d'Aubracq

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des glucides, des sels de calcium et de potassium

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les sommités fleuries

DESCRIPTION :

Le calament est une plante vivace dont la tige souterraine donne de nombreuses ramifications de 15 à 30 cm. Les tiges sont molles et velues, elles portent des feuilles opposées, à pétiole moyen, légèrement dentées. Les fleurs, visibles de juillet à octobre, d'un joli rose ou pourpres, sont groupées sur un pédoncule commun par 2 ou 3. Le fruit est formé de 4 akènes ovales et lisses.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Abondant en France, on multiplie le calament par semis au printemps dans une terre légère. Faites la récolte des sommités fleuries en juin-juillet, au plein épanouissement des fleurs. Séchez-les rapidement en les remuant de temps en temps. Conservez-les dans des récipients hermétiques à l'abri de la lumière.


PROPRIÉTÉS :

- Digestive
- Antispasmodique
- Carminative

INDICATIONS :

- Aérophagie
- Digestions lentes
- Hoquet


UN PEU D'HISTOIRE :

Selon la légende, le calament avait le pouvoir d'éloigner Basilisk, un dragon mythique au souffle mortel.
 

USAGE CULINAIRE :

Les jeunes feuilles peuvent être utilisées dans les salades.
 

ATTENTION :

Déconseillé pendant la grossesse.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.