Chez Marie
 









 



CALEBASSIER

Crescentia cujete, syn. C. microcarpa
Famille des Bignoniacées


NOMS COMMUNS :
kwi

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes, des polyphénols, une huile, des acides organiques

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles, la pulpe du fruit

DESCRIPTION :

Le calebassier mesure de 3 à 8 mètres, possédant un tronc court avec des branches étalées qui portent des feuilles fortement nervurées, spatulées ou oblancéolées, aiguës, obtuses ou arrondies au sommet. Les fleurs jaunâtres ou verdâtres, solitaires ou germinées, à deux lobes larges, sont odorantes. Le fruit est une baie globuleuse ou ellipsoïde, qui contient une pulpe abondante renfermant des graines ovales et aplaties.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Amérique tropicale, le calebassier a été introduit dans tous les pays tropicaux. On le rencontre à l'état subspontané en région sèche. Il pousse sur tous les types de sols, mais préfère les zones sèches à basse altitude. La multiplication se fait parfois par graines mais surtout par boutures de tiges.


PROPRIÉTÉS :

- Anti-inflammatoire
- Pectorale
- Laxative

INDICATIONS :

-
Refroidissements
- Contusions, entorses
- Douleurs auriculaires


UN PEU D'HISTOIRE :

Le terme kwi, d'origine caraïbe, désigne le récipient réalisé à partir d'une demie calebasse qu'utilisent les ménagères dans leur cuisine et les pêcheurs pour écoper l'eau de leurs gommiers.

ATTENTION :

Du fait de la toxicité démontrée de la pulpe du fruit, son usage est déconseillé en usage interne.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.