Chez Marie
 








 



CANNEBERGE

Vaccinium macrocarpon
Famille des Éricacées


NOMS COMMUNS :
Airelle à gros fruits, Pomme des prés, Atoca ou Atoka, Pois de fagne

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des sucres, des acides organiques, des flavonoïdes, des tanins

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les fruits

DESCRIPTION :

La canneberge est un arbrisseau à pousse très lente, semblable à la myrtille, de 20 cm de haut. Les tiges grêles et souples sont très ramifiées. Elles portent des feuilles persistantes à courts pétioles, ovales, pointues, vert sombre dessus, argentées ou bleuâtres dessous. Les fleurs, d'un blanc rosé, s'ouvrent vers la fin du mois de juin. Le fruit est une petite baie verdâtre qui devient rouge en mûrissant, parfois tachée de noir, ronde ou en poire.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire du nord des États-Unis et du Canada, où elle pousse dans les tourbières et les forêts d'altitude, la canneberge est maintenant cultivée dans plusieurs régions du continent nord-américain. Elle croît jusqu'à 2 000 mètres d'altitude. On récolte les fruits habituellement à l'automne, en inondant les champs; les fruits détachés mécaniquement flottent alors à la surface de l'eau.


PROPRIÉTÉS :

- Antibactérien

INDICATIONS :

- Infections urinaires


UN PEU D'HISTOIRE :

La canneberge était connue des Amérindiens longtemps avant l'arrivée des premiers colons. Ceux-ci l'utilisaient à divers usages : elle ajoutait de la saveur et des vitamines au pemmican (mélange de viande séchée et de graisse assurant la survie en hiver), servait de cataplasme très efficace sur les blessures et comme teinture pour les vêtements. À l'époque où l'on ignorait sa haute teneur en vitamine C, la canneberge était très appréciée des marins de la Nouvelle-Angleterre durant leurs longues traversées en mer, car ceux qui en mangeaient n'étaient pas victimes du scorbut.

ATTENTION :

Une diarrhée pourrait survenir en cas de consommation excessive (quatre litres ou plus de jus par jour).


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.