Chez Marie
 









 



CANNE A SUCRE

Saccharum officinarum
Famille des Poacées


NOMS COMMUNS :
Canne noble, Cannamelle, Mélasse

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Un glucoside, des sels minéraux , des vitamines, des mucilages

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les tiges

DESCRIPTION :

La canne est un roseau pérenne à tige noueuse de 2 mètres de haut. Ses feuilles longues, duveteuses, aux bords coupants, s'emboîtent les unes dans les autres ; les plus vieilles se détachent du chaume avec sa gaine ; les nœuds présentent des proéminences dites "yeux", d'où peuvent sortir d'autres groupes de feuilles. Les fleurs sont de longues panicules pyramidales, rose argenté, plumeuses et soyeuses, à masse spongieuse.

CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire du Sud-Est Asiatique, on la trouve également dans les régions subtropicales et dans la zone tropicale d'Amérique du Sud et Centrale, tout particulièrement à Cuba. Elle est pratiquement cultivée sur tous les continents, sauf en Antarctique. La canne à sucre est récoltée une fois par an pendant la période sèche, c’est à dire entre les mois de janvier et juin.

PROPRIÉTÉS :

- Antitussive
- Laxative
- Emolliente
- Diurétique
 

INDICATIONS :

- Toux
- Calculs rénaux
- Bronchites
- Asthme


UN PEU D'HISTOIRE :

En 1493 sur ordre de Ferdinand 1er, roi d'Aragon et de la reine Isabelle de Castille, Christophe Colomb introduit aux Antilles la canne à sucre. A Bourbon, elle est importée en 1618 par les Hollandais ; plus tard, Etienne de Flacourt Gouverneur de Madagascar de 1648 à 1655 la fait planter à Saint-Paul. Le 30 juin 1864, le "Mozambique", navire des Messageries Impériales, débarque 10.000 "têtes de cannes", boutures adressées de Madras par MM Lamoureux et Canin.

ATTENTION :

Prise en grandes quantités, peut provoquer de la diarrhée, des coliques.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.