Chez Marie
 









 



CAPILLAIRE

Adiantum capillus-veneris
Famille des Polypodiacées


NOMS COMMUNS :
Cheveux de Vénus, Capillaire de Montpellier

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des mucilages, des glucides, des principes amers, une huile essentielle

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les parties aériennes

DESCRIPTION :

Le capillaire de Montpellier est une plante vivace, de 10 à 40 cm de haut, à rhizome traçant muni de racines fibreuses. Les feuilles, toutes radiales et pétiolées, sont minces, en forme de triangle ou d'éventail, entières à la base, crénelées sur la hauteur, enroulées en crosse quand elles sont jeunes. La plante ne produit pas de fleurs.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le capillaire se trouve un peu partout, si les conditions s' y prêtent, surtout dans les endroits humides, ombragés et pierreux. Il pousse rarement au-dessus de 1 300 mètres. Comme son nom l'indique, on le trouve couramment dans la région de Montpellier. Sa culture, très simple, consiste à couper la racine en fragments que l'on plante à l'automne ou au printemps. Récoltez la plante de juin à septembre. Séchez-la à plat ou en bouquets dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique léger
- Béchique
- Expectorante
- Astringente
- Emménagogue

INDICATIONS :

- Calculs
- Toux
- Rhume
- Bronchite
 


UN PEU D'HISTOIRE :

Au XVIIIe siècle, sous la Régence, une boisson fort prisée, la bavaroise, était obtenue en diluant du sirop de capillaire dans du thé au lait chaud.

ATTENTION :

Espèce protégée !


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.