Chez Marie
 









 



CAROUBIER

Ceratonia siliqua
Famille des Légumineuses


NOMS COMMUNS :
Carouge, Pain de St Jean-Baptiste, Figuier d'Egypte, Fève de Pythagore

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des sucres, de l'amidon, des protéines, des tanins, des sels minéraux

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le fruit et l'écorce

DESCRIPTION :

Le caroubier est un arbre de 8 à 10 mètres de haut dont le tronc est raboteux, les branches tortueuses, étalées, il ressemble au pommier. Les feuilles, alternes, sont composées de 3 ou 4 paires de folioles très ovales, épaisses, coriaces, vert luisant dessus, plus pâle dessous. Les fleurs, très petites, pourpre foncé, réunies en longues grappes, naissent sur les parties hautes des branches. Le fruit est une gousse pendante, aplatie, coriace, de 20 cm environ, à bord très épais marqué d'un sillon, divisée par des cloisons transversales et remplie d'une pulpe succulente dans laquelle les graines sont nichées.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Visible en Asie, le caroubier pousse dans toute la région méditerranéenne. Préférant les sols calcaires, il se multiplie par ensemencement des graines après les avoir fait trempé dans l'eau pendant 4 à 5 jours pour activer leur germination. On repique les plants 2 années après. Le fruit se récolte à pleine maturité. Séchez-le sur des claies ou un grillage fin, le principal est qu'il ait une aération permanente pour sécher correctement. La pulpe se retire de la gousse en éliminant les graines.


PROPRIÉTÉS :

- Anti-diarrhéique
- Astringente
- Emolliente

INDICATIONS :

- Troubles intestinaux




UN PEU D'HISTOIRE :

Cet arbre méditerranéen est vénéré en Orient, particulièrement en Syrie et en Asie Mineure, tant par les musulmans que par les chrétiens. De petites chapelles étaient érigées à l'ombre des caroubiers, sous la protection de saint Georges. En Allemagne, on prétend que Jean-Baptiste se nourrit dans le désert exclusivement de son fruit, la caroube, d'où son nom de Johannisbrod (pain de Saint-Jean). Toutefois, en Sicile, le caroubier sauvage est considéré comme un arbre infâme et diabolique depuis que Judas s'y pendit et est parfois le lieu de rendez-vous des sorcières, notamment dans le sud de la France. Des caroubes que l'on enfile protègent la pièce où on les suspend. Pour être toujours en bonne santé et vivre vieux, il faut porter sur soi le fruit du caroubier. Enfin, lorsque l'eau dans laquelle cuisent des caroubes noircit, c'est la preuve que quelqu'un vous veut du mal

ATTENTION :

Un surdosage peut entraîner une occlusion intestinale.
C'est une espèce protégée en France.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.