Chez Marie
 









 



CARVI

Carum carvi
Famille des Apiacéees


NOMS COMMUNS :
Cumin des prés, Cumin des montagnes, Anis des Vosges, Faux anis

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du mucilage, de l'amidon, des sels minéraux, une huile essentielle, du sucre

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les semences

DESCRIPTION :

Le carvi est une plante bisannuelle de 40 à 60 cm de hauteur, à racine pivotante, charnue, épaisse. La tige, dressée, cylindrique, fortement striée, possède des rameaux longs et étalés. Les feuilles, alternes, sont assez amples, pétiolées, découpées en pinules opposées, divisées elles-mêmes en lanières étroites et lancéolées, les feuilles supérieures étant moins décomposées. Les fleurs, très petites et blanchâtres, sont visibles de mai à juillet. Elles sont disposées en ombelles lâches et étalées, composées de 8 ou 10 ombelles irrégulières. Le fruit, comprimé latéralement, est ovale et brun.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Asie, on rencontre le carvi dans les terrains calcaires et secs. Pour sa culture, choisissez une terre meuble, semez les graines à la volée, éclaircissez si nécessaire. Récoltez les graines la deuxième année, juste avant complète maturité. Coupez les ombelles, laissez-les sécher à l'ombre et à l'air. Battez-les au fléau pour récupérer les graines.


PROPRIÉTÉS :

- Carminative
- Digestive
- Galactogène
- Apéritive

INDICATIONS :

- Aérophagie, gaz intestinaux
- Digestions lentes
- Facilite la lactation



UN PEU D'HISTOIRE :

Autrefois, lorsqu'un homme voulait être sûr de la fidélité de sa femme, rien de plus simple, il lui suffisait de planter un pied de carvi dans son jardin. Si, en revenant de chez un amant, sa femme passait devant la plante, celle-ci perdait instantanément ses fleurs et ses feuilles : il ne restait plus au mari qu'à sévir... ou à se consoler !
Les Hollandais prétendent que manger du carvi aiguise la mémoire et aide à passer les examens. Ses grains aideraient les artistes à trouver l'inspiration.
 
USAGE CULINAIRE :

Les graines constituent une épice très appréciée en cuisine, surtout en Europe centrale, et servent à parfumer le chou, la choucroute, les ragoûts, les plats de viande, le fromage blanc ainsi que les pains, gâteaux et spiritueux Les feuilles de carvi finement hachées peuvent également être consommées dans les salades et les potages.
 
ATTENTION :

Le carvi peut être à l'origine de diverses réactions allergiques.
L'essence de carvi est toxique pour l'homme .
Contre-indiqué chez la femme enceinte.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.