Chez Marie
 









 



CERISIER

Prunus cerasus
Famille des Rosacées


NOMS COMMUNS :
Cerisier aigre au austère, Griottier, Agriottier

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, de la vitamine C, des sels de potassium, des flavonoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les pédoncules

DESCRIPTION :

Le cerisier est un bel arbre pouvant atteindre 8 à 10 mètres de hauteur. La tronc,, droit et cylindrique, est couvert d'une écorce lisse et luisante, il se divise en rameaux, l'ensemble formant une cime arrondie. Les feuilles, alternes, sont pétiolées, ovales, dentées, d'un très beau vert. Les fleurs, blanches, visibles en avril-mai, sont longuement pédonculées, groupées en petits bouquets. Le fruit est cette drupe à chair succulente que nous connaissons tous.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le cerisier, originaire d'Asie Mineure, se trouve dans tous nos vergers. Venant facilement, le cerisier n'aime pas les terres argileuses ni marécageuses. Il se propage par le semis des noyaux, ou par les dragons que l'on sépare à l'automne. Récoltez les fruits à leur maturité pour les manger, mais aussi pour faire un sirop, des confitures... Détachez les pédoncules en queues de fruits, laissez-les sécher en remuant de temps en temps dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Laxative
- Dépurative
- Anti-inflammatoire

INDICATIONS :

- Arthrite
- Insuffisance rénale

- Constipation
- Cystites
- Rétention d'eau


UN PEU D'HISTOIRE :

Au Japon, où l'arbre est sacré, on assure que pour savoir combien de temps il vous reste à vivre il faut tourner autour d'un cerisier dont les fruits sont mûrs, secouez ensuite l'arbre : chaque cerise tombée vous donne un an de plus.

ATTENTION :

Aucune toxicité n'a été signalée lorsque la plante est utilisée aux doses thérapeutiques.
En revanche, les noyaux de cerises contiennent un hétéroside cyanéogénétique Elles sont de ce fait toxiques.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.