Chez Marie
 









 



CHAUSSE-TRAPE

Centaurea calcitrapa
Famille des Composées


NOMS COMMUNS :
Centaurée étoilée, Chardon étoilé, Pignerolle

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des protéines, des principes amers, de la résine, de la gomme, du potassium

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine, les feuilles, les fleurs, les fruits et le suc

DESCRIPTION :

La chausse-trape est une plante bisannuelle, de 20 à 100 cm de haut, à longues racines, charnues, d'un blanc brunâtre, rampante ou dressée. La tige anguleuse, très rameuse est en forme de buisson arrondi. Les feuilles alternes sont pubescentes. Les feuilles inférieures sont dentées, presque piquantes. Les fleurs en capitules épineux, ovoïdes-oblongs, sessiles, toutes tubulaires, pourpre pâle. Le fruit est un akène blanc, oblong, à aigrette sessile.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Cette plante croît dans toute la France, sur les bords des chemins, dans les terrains secs. On la propage par semis faits en pleine terre. Elle croît jusqu'à 1 000 mètres d'altitude. La récolte se fait avant l'épanouissement des fleurs.


PROPRIÉTÉS :

- Fébrifuge
- Tonique
- Diurétique
- Cholagogue
- Emménagogue

INDICATIONS :

- Fièvre
- Mauvaise digestion




UN PEU D'HISTOIRE :

En art militaire, les chausse-trapes sont des pièges hérissés de pointes d'acier qui, disposés sur le sol tout près les uns des autres, constituent pour les piétons et les chevaux des obstacles infranchissables. De même, dans nos champs en friche et au bord des chemins, les petits buissons de chausse-trapes, armés de cruelles épines, s'opposent au passage des promeneurs.

ATTENTION :

 


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.