Chez Marie
 









 



CHÊNE ROUVRE

Quercus robur
Famille des Fagacées


NOMS COMMUNS :
Chêne rouvre, Chêne, mâle, Quesne, Rouvre, Roi des forêts

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des mucilages, de la pectine

PARTIES UTILIS
ÉES :
L'écorce, les feuilles, les glands

DESCRIPTION :

Le chêne est un grand arbre à racine forte et pivotante. Le tronc, qui atteint des dimensions considérables en hauteur et en diamètre, se divise en rameaux nombreux et tortueux. Les feuilles, alternes, pétiolées, ovales, sinuées, ont des lobes inégaux et obtus. Les fleurs sont verdâtres, les mâles en chatons, les femelles solitaires, presque sessiles, ainsi que les fruits (glands).


CULTURE ET RÉCOLTE :

Roi des forêts, la culture du chêne fait partie du domaine forestier. Ramassez l'écorce au printemps avant la floraison sur les jeunes rameaux, faites-la sécher au soleil ou dans des endroits chauds et aérés. Récoltez les feuilles tout l'été en prenant soin de les remuer de temps en temps pour leur éviter de noircir. Le chêne vit 500 ans, quelquefois 1 000 ou 2 000 ans, il est porteur de gui.


PROPRIÉTÉS :

- Tonique
- Astringente
- Hémostatique
- Antiputride


INDICATIONS :

- Diarrhées
- Hémorroïdes
- Pertes blanches
- Angines
- Fièvres



UN PEU D'HISTOIRE :

Rarement touché par la foudre, le chêne était associé à Zeus, dieu du tonnerre dans la mythologie grecque, et Donar, dieu de la foudre des Germains.
Le chêne de Dodone servait d'oracle : un prêtre interprétait le bruissement des feuilles au vent. Dans la mythologie romaine, c'est évidemment l'arbre de Jupiter. On tressait ses rameaux en couronnes pour les guerriers valeureux (le képi de général de l'Armée a repris ce concept).
Chez les Celtes : les druides récoltaient le gui qui poussait très rarement sur un chêne. Le gui était censé recueillir l'âme et les puissances vivantes de l'arbre. Par respect pour ces puissances, on utilisait une serpe en or. Dans l'astrologie celtique, le chêne est robuste, courageux, fort,...

ATTENTION :

Il faut éviter tout contact avec les yeux, ainsi que les bains par immersion totale en cas de blessure sévère, de dermatite aiguë, de poussée fébrile et de maladie infectieuse et en cas d'insuffisance cardiaque.
Risque d'arythmie voir d' un arrêt du cœur en cas de sur consommation.
En voie interne, peut provoquer une irritation de l'estomac.

 


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.