Chez Marie
 









 



CHÉNOPODE
BON-HENRI

Chenopodium bonus-henricus
Famille des Chénopodiacées


NOMS COMMUNS :
Ansérine bon-henri, Epinard sauvage, Toute bonne, Ansérine sagittée

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du fer et autres sels minéraux, des vitamines, des saponines, du mucilage

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les graines et les feuilles

DESCRIPTION :

Le chénopode est une plante vivace, de 50 cm de haut, à souche épaisse. La tige est velue, cannelée, érigée et porte de grandes feuilles d'un vert soutenu, en forme de fer de lance, alternes, à bord ondulé. De mai à août apparaissent de minuscules petites fleurs jaune-vert, en épis denses terminaux et axillaires. Le fruit, comprimé, contient des graines réniformes, albumineuses.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Europe, d'Asie occidentale et d'Amérique du Nord, elle est spontané dans les sols riches en azote, dans les pâturages, les cours de ferme, les bords de routes et les friches à proximité des habitations. Les feuilles se récoltent avant la floraison.


PROPRIÉTÉS :

- Laxative
- Emolliente
- Dépurative
- Antianémique

INDICATIONS :

- Abcès
- Furoncles
- Constipation
- Anémie


UN PEU D'HISTOIRE :

Le nom d'Henri était donné autrefois aux plantes qui choisissaient le voisinage de l'homme.
 

USAGE CULINAIRE :
 
Les jeunes feuilles se mangent crues en salades ou cuites en ragoûts, soupes, purées et tartes aux légumes.
 

ATTENTION :

Plante contre-indiquée à ceux souffrant des reins ou aux rhumatisants.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.