Chez Marie
 









 



CIRSE DES CHAMPS

Cirsium arvense
Famille des Astéracées


NOMS COMMUNS :
Chardon des champs, Chardon hémorroïdal, Sarrète des champs

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des alcaloïdes, des glucosides

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine

DESCRIPTION :

La cirse des champs est une plante , de 1 mètre de haut, très rébarbative par ses feuilles à segments épineux. Sur une souche enterrée et rampante, une tige se dresse, pubescente, très rameuse vers son sommet. Ses feuilles, plus ou moins profondément divisées, sont sinuées et armées. Les fleurs, réunies en capitules assez modestes, ovoïdes, constituent une panicule lâche. Certains de ces capitules ne regroupent que des fleurs mâles, d'autres que des fleurs femelles, mais toutes pourvues d'une corolle tubuleuse à 5 pétales pourpres, violacés ou blancs. Les akènes sont surmontés par une aigrette de poils blancs.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Espèce très commune se rencontrant dans les champs, les pacages, les terrains vagues. Elle peut s'élever jusqu'à 1300 mètres d'altitude dans les cultures.


PROPRIÉTÉS :

- Astringente
- Diurétique
- Emménagogue
- Emétique
- Tonique

INDICATIONS :

- Hémorroïdes






UN PEU D'HISTOIRE :


ATTENTION :

 


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.