Chez Marie
 









 



CITRONNIER

Citrus medica ou limon
Famille des Rutacées


NOMS COMMUNS :
Limon, Limonier des Anglais

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
De la vitamine C, des flavonoïdes, des coumarines, une huile essentielle, du mucilage

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le fruit et l'écorce


DESCRIPTION :

Le citronnier est un petit arbre de 9 à 10 mètres de haut avec un tronc droit, vert pâle, qui se divise en rameaux nombreux, parfois épineux. Les feuilles persistantes, ovales, en forme de fer de lance, sont d'un vert luisant. Les fleurs, blanches à l'intérieur des pétales, rouge violacé à l'extérieur, sont réunies en bouquets terminaux délicatement parfumés. Le fruit - le citron -, qui contient une pulpe très acide, est couronné par un petit mamelon conique. L'écorce, épaisse, ridée, est d'un jaune pâle caractéristique.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire du Cachemire, le citronnier a été diffusé par les arabes dans tout le bassin méditerranéen. On sème des pépins de citrons puis on greffe, l'année suivante en mai des variétés reconnues à gros fruits. Les récoltes se font toutes l'année, mais il y a deux grandes période de maturité octobre à décembre, puis mars-avril.


PROPRIÉTÉS :

- Antiallergique
- Anti-inflammatoire
- Antiseptique
- Antirhumatismale

INDICATIONS :

- Artériosclérose
- Rhumes
- Grippes
- Angines



UN PEU D'HISTOIRE :

Les pérégrinations du citron ont commencé au début du Moyen Âge sur les bateaux arabes, puis il fut introduit en Europe vers la fin du XIIe siècle. Le citron est rattaché intimement aux voyages au long cours et à l'esclavage et traverse l'Atlantique sur le bateau de Christophe Colomb en 1493 pour aboutir à Haïti. Pour que les passagers ne souffrent pas du terrible scorbut qui vous déchausse un homme en quelques semaines et ne l'envoie par dessus bord si le mal avait frappé trop loin de la terre, il n'y avait qu'un seul remède : le citron.

USAGE CULINAIRE :

Le jus de citron est indispensable en cuisine, surtout dans les sauces et les marinades.


 
ATTENTION :

La présence de citrals dans le citron peut le rendre caustique pour la peau, et les coumarines risquent d'entraîner une photosensibilisation.
Ne pas ingérer l'huile essentielle sans avis médical.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.