Chez Marie
 









 



CORNOUILLER OFFICINAL

Cornus officinalis
Famille des Cornacées


NOMS COMMUNS :
Cornier, Fuselier

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Un glucoside iridoïde, des saponines, des tanins

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le fruit et l'écorce

DESCRIPTION :

Le cornouiller officinal est un arbuste de 5 mètres de haut, à écorce verdâtre, ramifié, à feuilles caduques et luisantes, ovales, pointues, de couleur vert foncé. La floraison a lieu en avril. Sur les branches nues apparaissent de petits bouquet de fleurs jaunes, suivis, en septembre de fruits pourpres, brillants.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire de Chine, du Japon et de Corée, cet arbre est cultivé dans le centre de l'Asie et l'est de la Chine. Il affectionne les sols riches en calcaire. et on le rencontre dans les forêts claires, près des lisières et des haies. On cueille son fruit en automne, lorsqu'il est mûr.


PROPRIÉTÉS :

- Antiseptique
- Astringente
- Fébrifuge
- Vulnéraire

INDICATIONS :

- Règles abondantes
- Transpiration
- Fièvre




UN PEU D'HISTOIRE :

Une légende raconte que le diable avait désigné cet arbre lorsque Dieu lui avait proposé d'en choisir un sur la terre. Depuis, dans certaines campagnes, on surnomme le cornouiller l'arbre du diable. En fait, le diable avait donné sa préférence au cornouiller parce qu'il était le premier à fleurir mais, peut-être par malice, Dieu fit en sorte que les fruits du cornouiller ne mûrissent jamais avant la fin de l'automne. De cette manière, le démon devait apprendre la patience. Cependant, il peut, dit-on, se consoler car les fruits du cornouiller restent suspendus aux branches longtemps après que l'hiver ait recouvert de neige toute la campagne.

ATTENTION :

Peut provoquer des irritations cutanées.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.