Chez Marie
 









 



CUSCUTE

Cuscuta epithymum
Famille des Cuscutacées


NOMS COMMUNS :
Cheveux de Vénus, Cheveux du diable, Epithyme, Tignasse, Teigne

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Un glucoside, des tanins, des résines, de la gomme

PARTIES UTILIS
ÉES :
La plante entière

DESCRIPTION :

La cuscute possède une tige volubile, sans feuilles, sauf quelques bractées réduites à des écailles. Les feuilles sont réduites à petites écailles. Les fleurs sont blanches, jaunes ou rougeâtres en inflorescences en cymes, en épis, ombelles ou capitules. Les fruits sont des capsules s'ouvrant par une ligne régulière ou irrégulière près de la base. - Ce sont des plantes parasites presque sans chlorophylle, sans racines, ni feuilles vraies.


CULTURE ET RÉCOLTE :

La cuscute pousse en Europe, en Asie et dans le sud de l'Afrique, de préférence dans les régions côtières et montagneuses. Elle croît jusqu' à 200 mètres d'altitude. La cuscute se récolte en été et doit être séchée à l'ombre.


PROPRIÉTÉS :

- Laxative
- Cholagogue
- Carminative
- Astringente

INDICATIONS :

- Ballonnements
- Constipation
- Plaies
- Abcès


UN PEU D'HISTOIRE :

La cuscute sert à la divination amoureuse Une fille choisit de préférence un champ de lin ; un garçon une vigne. On arrache le pied de cuscute, complet avec ses racines et, sans regarder, on le rejette par-dessus son épaule sur la plante qui lui servait de support. Il faut revenir trois jours plus tard. Si la cuscute (plante quasi increvable) s'est à nouveau agrippée à la tige qu'elle parasitait, cela signifie une réponse positive : la personne à laquelle on pensait en accomplissant le rite éprouve elle aussi des sentiments tendres envers le questionneur. Si la cuscute bat de l'aile et donne tous les signes d'une herbe flétrie, moribonde, dans ce cas l'amour n'était hélas pas payé de retour.

ATTENTION :

Ne pas dépasser les doses prescrites.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.