Chez Marie
 









 



CYTISE

Laburnum anagyroides, syn. Cytisus laburnum
Famille des Fabacées



NOMS COMMUNS :
Faux-ébénier, Aubour, Ebénier sauvage, Faux ébénier, Cytise des Alpes

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes, des tanins, de la gomme, des sels minéraux

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles, les fleurs et les graines

DESCRIPTION :

Le cytise est un arbre de 8 mètres de haut, qui possède des feuilles longuement pétiolées, trifoliées, à folioles ovales-oblongues, finement pubescentes au-dessus et pourvues chacune d'un court pétiole. Au printemps, le cytise illumine par l'abondance de ses grappes pendantes de fleurs odoriférantes, d'un superbe jaune clair. Ses fruits sont des gousses d'un brun clair à grisâtre, bosselées au rythme des graines aplaties, d'un brun soutenu, qu'elles recèlent.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Europe Méridionale, on peut rencontrer cet arbuste dans les bois et sur les coteaux rocailleux et ensoleillés de l'est de la France, de la Lorraine aux Alpes-Maritimes. Il peut croître jusqu'à 2 000 mètres d'altitude. On la propage par graines semées en pépinières au printemps. Les feuilles sont récoltées au printemps et les fleurs un peu avant leur épanouissement. Elles seront séchées rapidement à l'air et à l'ombre et conservées dans des récipients hermétiques.


PROPRIÉTÉS :

- Emétique
- Résolutive
- Purgative
- Vomitive
- Cholagogue

INDICATIONS :

- Abcès
- Constipation
- Asthme
- Coqueluche



UN PEU D'HISTOIRE :

Le bois de cytise, souple et robuste, a de tout temps été utilisé par les bergers pour confectionner les colliers supportant les sonnailles des brebis et par les paysans pour fabriquer les manches d’outils.

ATTENTION :

Toutes les parties du Laburnum sont toxiques. L'ingestion des graines est mortelle.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.