Chez Marie
 









 



DOMPTE-VENIN

Vincetoxicum hirundinaria, syn. V. officinale
Famille des Asclépiadacées


NOMS COMMUNS :
Contrepoison, Asclépiade blanche, Ipécacuanha des Allemands

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des hétérosides, des alcaloïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :

DESCRIPTION :

Le dompte-venin est une plante vivace de 30 à 120 cm de hauteur. La plante est couverte de poils courts et possède un rhizome rampant. Les tiges sont dressées et non ramifiées. Les feuilles sont opposées, oblongues, lancéolées, terminées en pointe, souvent un peu cordées à la base. Les fleurs d'un blanc jaunâtre, verdâtres ou jaunes sont groupées en corymbes pédonculés. La floraison se fait de mai à août.


CULTURE ET RÉCOLTE :

On rencontre le dompte-venin dans toute l'Europe, dans les bois et terrains rocailleux sur sol calcaire, jusqu'à 1 800 mètres d'altitude. Le dompte-venin est une plante commune dans presque toute la France, mais rare dans le Nord et l'Ouest, nulle en Bretagne.


PROPRIÉTÉS :

- Sudorifique
- Vomitive
- Diurétique
- Emétique

INDICATIONS :

-





UN PEU D'HISTOIRE :

Asclépios (Esculape), fils du Dieu Apollon, incarnait l'art de guérir. Il est représenté tenant à la main un caducée, baguette entourée de deux serpents, symbole du partage des deux mondes, terrestre et souterrain, vie et mort. Grâce à l'enseignement du Centaure Chiron, il apprit tous les pouvoirs de la médecine. Il encourut ainsi la colère de Hadès, dieu des Enfers qui redoutait de voir se dépeupler son royaume et le fit foudroyer par Jupiter. Plusieurs plantes médicinales lui sont consacrées : Asclepion (Ferules)/ panacée d'Esculape, Asclepias diadema (Euphorbe à larges feuilles) et Dompte- venin...

ATTENTION :

Toute la plante est toxique !
Peut entraîner certains effets secondaires (vomissements, céphalées, diarrhées...).


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.