Chez Marie
 









 



EUPATOIRE

Eupatorium cannabinum
Famille des Astéracées

 
NOMS COMMUNS :
Eupatoire chanvrine, Chanvre d'eau, Origan des marais, Herbe de Ste Cunégonde

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, une huile essentielle, des flavonoïdes, une résine, des saponines

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles et la racine

DESCRIPTION :

L'eupatoire est une plante herbacée vivace qui peut dépasser 1 mètre de haut, à racines blanchâtres, obliques, un peu épaisses et fibreuses. La tige, dressée, est anguleuse, velue, ramifiée vers le sommet et souvent teintée de rouge. Les feuilles, opposées, dentées, sont poilues, de forme variable et rougeâtres. La plante porte en été des capitules de fleurs en forme de tubes rose clair ou rougeâtres. Les fruits sont des akènes surmontés d'une aigrette blanche et soyeuse.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Europe, l'eupatoire est très commune sur les terrains humides, au bord des rivières ou des lacs. Elle croît jusqu'à 1 700 mètres d'altitude. Les fleurs et les feuilles se récoltent à la floraison (juillet - septembre) et se sèchent à l'ombre. La racine est déterrée à la fin de l'automne (octobre) et séchée à l'ombre.

PROPRIÉTÉS :

- Dépurative
- Laxative
- Diurétique
- Apéritive
- Toniques
- Fébrifuge
- Vermifuge

INDICATIONS :

- Couperose
- Troubles hépatiques
- Fièvre
- Rhumes
- Constipation
- Plaies


UN PEU D'HISTOIRE :

Le nom de la plante évoque le nom du roi Mithridate Eupator (132 à 63 avant J.-C..) qui se vantait de prendre du poison pour renforcer son autorité car il disposait d'un contrepoison puissant contenant justement de l'Eupatoire!

ATTENTION :

Aucun effet secondaire n'a été signalé à ce jour, mais, en raison de la présence d'alcaloïdes pyrrolizidiniques susceptibles d'être toxiques à fortes doses, il est indispensable de ne pas dépasser les doses prescrites.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.