Chez Marie
 









 



FLOUVE ODORANTE

Anthoxanthum odoratum
Famille des Graminacées


NOMS COMMUNS :
Flouve de Puel, Chiendent odorant

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des coumarines

PARTIES UTILIS
ÉES :

DESCRIPTION :

La flouve odorante est une plante vivace pouvant mesurer de 10 à 80 cm de haut, glabre ou velue, odorante, à souche fibreuse gazonnante. La tige simple, est dressée ou genouillée-ascendante. Les feuilles, larges, sont ciliées au sommet de la gaine. L'inflorescence d'un vert-jaunâtre en forme d'épi oblong s'épanouit d'avril à juillet. Elle est composée d'épillets à une fleur bisexuée et de 2 autres non développés.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Répandu dans l'hémisphère nord, on la rencontre dans les prairies, pelouses plus ou moins humides. Elle est très commune, se multipliant surtout par graines. Elle est très présente dans les prés de fauche plus ou moins acides, de faible fertilité. Elle est commune dans presque toute la France, Corse comprise. Sa distribution s'élève à jusqu'à 3000 m d'altitude. Recueillir les petites harbes qui tombent du foin rentré au fenil. Retirer les plus grosses.


PROPRIÉTÉS :

- Analgésique
- Rubéfiant
- Sédative
- Anti-inflammatoire

INDICATIONS :

- Sciatique
- Rhumatismes
- Coliques



UN PEU D'HISTOIRE :


USAGE CULINAIRE :

La flouve odorante acquiert en séchant une délicieuse odeur de vanille (ou de "foin coupé") et on peut en faire un thé agréable. Elle parfume les viandes, en particulier le jambon cuit "au foin".
 
ATTENTION :

Cette plante irrite la peau et peut se montrer toxique à forte dose.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.