Chez Marie
 









 



BOIS DE GAIAC

Guaiacum officinale
Famille des Zygophyllacées


NOMS COMMUNS :
Bois de vie, Gaïac blanc, Arbre saint, Bois saint, Bois des Français

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des lignanes, de la résine, de la vanilline, des terpènes, des saponosides

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le bois et la résine

DESCRIPTION :

Le bois de gaïac est un arbre de 15 mètres de haut, à écorce épaisse, lisse et grisâtre. Ses feuilles, persistantes, pétiolées sont composées et ovales. A ses petites fleurs bleu nuit, en forme d'étoile, succèdent des fruits, de la grosseur d'une cerise, presque en forme de cœur.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Amérique du Sud et des Antilles, le bois de gaïac s'est répandu en Amérique centrale, au Venezuela, aux Grandes et Petites Antilles. Il est résistant à la sécheresse. Lors de la récolte, l'arbre est abattu, écorcé puis son bois est râpé ou coupé en très petits morceaux.


PROPRIÉTÉS :

- Anti-inflammatoire
- Diurétique
- Laxative
- Sudorifique

INDICATIONS :

-
Rhumatismes
- Arthrite
- Goutte
- Eruptions cutanées


UN PEU D'HISTOIRE :

Une légende des Muisca (une tribu d'Indiens au centre de la Colombie) raconte qu'il n'y avait pas de tremblements de terre à l'époque préhistorique, car la terre était portée par quatre gaïacs qui demeuraient inébranlables grâce à leur bois ferme comme le roc. Au début du monde un dieu infidèle fut condamné à porter la terre à la place des quatre puissants gaïacs, ce qui explique pourquoi la terre tremble à présent de temps en temps.

ATTENTION :

Le bois de gaïac est soumis à des restrictions légales dans certains pays.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.