Chez Marie
 









 



GALÉGA

Galega officinalis
Famille des Fabacées


NOMS COMMUNS :
Rue des Chèvres, Lilas d'Espagne, Faux indigo, Sainfoin d'Espagne, Vanèze

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des flavonoïdes, du chrome, des tanins, de la galégine, de la saponine

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les parties aériennes

DESCRIPTION :

Le galéga est une plante herbacée de 50 cm à 1 mètre de hauteur. La tige, dressée, creuse en dedans, devient très dure, rameuse, en touffe sur la hauteur. Les feuilles, alternes, son composées de 9 à 11 folioles plus longues que larges, pointues sur le sommet. Les fleurs, bleuâtres, plus rarement blanchâtres, visibles de juin à août, sont, disposées en grappes allongées sur des rameaux terminaux. Les fruits sont des gousses allongées, qui renferment des graines oblongues, comprimées et brunes.


CULTURE & RÉCOLTE :

Le galéga se trouve dans toute l'Europe, un peu dans tous les types de terrains, il ne croît pas à grande altitude. Préférant les sols meubles et argileux, il se multiplie par semis au printemps, ou par division des touffes. Récoltez la plante au tout début de la floraison, réunissez-la en bouquets et laissez sécher dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Galactogène
- Diurétique
- Antidiabétique
 

INDICATIONS :

- Diabète
- Lactation

UN PEU D'HISTOIRE :

Il pousserait les poules à pondre. En magie, les sommités fleuries du galéga étaient utilisées essentiellement dans les rituels de guérison.

AUTRES ESPÈCES :

Une autre espèce, le G. orientalis, originaire du Caucase, est cultivée comme plante fourragère et parfois subspontanée.
ATTENTION :

Son utilisation sans avis médical est absolument déconseillée.

 

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.