Chez Marie
 









 



GAROU

Daphne gnidium
Famille des Daphnacées


NOMS COMMUNS :
Sain-Bois, Bois de Garou, Daphné paniculé

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du sucre, une matière colorante, une résine

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles, les fruits et l'écorce

DESCRIPTION :

Le garou est un arbuste à racine longue, grosse, dure, rougeâtre en dehors, blanche en dedans. Les tiges, pouvant atteindre 70 cm à 1 mètre de haut, sont droites, divisées dès leur base en rameaux souples, élancés, d'un brun cendré. Les feuilles éparses, nombreuses, sessiles, linéaires, sont lancéolées, glabres. Les fleurs blanches ou un peu rougeâtre sont pédonculées, disposées en panicule terminale. Elle fleurit en juillet-août. Les fruits sont des baies d'abord vertes, devenant rouges en mûrissant.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le garou croît dans les lieux arides et montueux du midi de la France. L'écorce se récolte au printemps ou en automne.


PROPRIÉTÉS :

- Vulnéraire


INDICATIONS :

-
Blessures


UN PEU D'HISTOIRE :

Autrefois, en Espagne, on introduisait un brin de garou dans les trous fraîchement percés dans les oreilles des fillettes dans le but d'obtenir une rapide cicatrisation.
Le nom du genre dérive du grec "Daphné", la jeune fille poursuivie par Apollon et qui se transforma en laurier sur les berges d'une rivière.

ATTENTION :

A hautes doses, cette plante est un poison irritant.
Espèce protégée dans certaines régions !


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.