Chez Marie
 









 



GERMANDRÉE

Teucrium chamaedrys
Famille des Lamiacées


NOMS COMMUNS :
Petit chêne, Chasse-fièvre, Chenette, Sauge-amère

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile volatile, des flavonoïdes, des tanins, des acides phénols

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les parties aériennes

DESCRIPTION :

La germandrée est une plante vivace de 20 cm de haut, à racines grêles, jaunâtres, un peu rampantes, garnies de fibres courtes. Les tiges sont nombreuses, grêles, peu rameuses, velues. Les feuilles opposées, courtement pétiolées, ovales, lobées, sont d'un vert sombre sur la face supérieure, clair sur la face inférieure. Les fleurs roses, tubulées, sont groupées en un épi terminal généralement assez dense. Le fruit est formé de quatre akènes obovales, nus, glabres, soudés à la base.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Europe, d'Afrique du Nord et d'Asie occidentale, la germandrée est une plante familière des sols pierreux et secs. On la propage par semis des graines semées en place au printemps ou à l'automne. On récolte les parties aériennes en été, de juin à septembre. Sécher à l'ombre en dessous de 35°. Lorsqu'elle est bien séchée, elle conserve sa saveur, sa couleur et ses vertus.


PROPRIÉTÉS :

- Fébrifuge
- Digestive
- Diurétique
- Antiseptique

INDICATIONS :

- Goutte
- Rhumatismes
- Troubles gastriques
- Fièvre
- Gingivite


UN PEU D'HISTOIRE :

Le pouvoir de cet arbrisseau aromatique que les Provençaux appellent erbo di masoo (herbe de la magicienne), est mis en valeur par une légende se déroulant dans la région de Hyères (Var) : un jour, deux enfants, surpris par l'orage, trouvèrent abri près d'un germandrée petit-chêne. Ils entendirent alors une conversation pour le moins étrange :
« Casse ceci et cela, disait l'éclair, Voilà qui est fait, répondait le tonnerre. Tiens, tue ces deux enfants, disait l'éclair, Impossible, répondit le tonnerre, le calamandrié [du latin calamandria germandrée] les protège. » Depuis, en Provence, cette plante placée dans la cuisine ou la chambre protège la maison de la foudre et du tonnerre.

ATTENTION :

Une utilisation prolongée pourrait provoquer des troubles hépatiques.


AUTRES ESPÈCES :

Il existe une dizaine d'autres variétés de germandrées, auxquelles on reconnaissait les mêmes propriétés qu'à la germandrée petit-chêne, mais beaucoup ne sont plus utilisées.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.