Chez Marie
 









 



GINKGO

Ginkgo biloba
Famille des Ginkgoacées


NOMS COMMUNS :
Arbre aux quarante écus, Arbre du ciel, Noyer du Japon

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des diterpènes, des flavonoïdes, des alcools

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles et les graines

DESCRIPTION :

Le ginkgo est un très bel arbre de la Chine et du Japon pouvant atteindre 40 mètres. Ses branches, horizontales, à rameaux étalés, forment une longue cime conique. Les feuilles, alternes, bilobées en forme d'éventail, inégalement crénelées, sont d'un beau vert clair virant au jaune à l'automne. Il produit des fleurs mâles et des fleurs femelles. Les chatons, partie mêle de l'arbre, apparaissent en mai.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le ginkgo peut vivre plus de 2 000 ans. Aimant les terrains sablonneux, il en a été fait des plantations dans les Landes pour remplacer les pins maritimes facilement inflammables. Il se multiplie par semis, boutures ou marcottes. On récolte les feuilles durant tout l'été avant qu'elles jaunissent. On les sèche dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Tonique veineux
- Tonique artériel
- Antispasmodique
- Anti-inflammatoire

INDICATIONS :

- Artériosclérose
- Mauvaise circulation
- Vertiges


UN PEU D'HISTOIRE :

Pratiquement disparue de la surface de la Terre lors des grandes glaciations, l'espèce survécut en Asie et fut réimplantée en Europe à partir de 1730. En 1946, les premières verdures à égayer Hiroshima provenaient de la repousse d'un ginkgo qui avait été carbonisé lors du bombardement atomique de 1945.

ATTENTION :

Comme le ginkgo clarifie le sang, les hémophiles et les personnes qui s'apprêtent à subir une intervention chirurgicale devraient éviter d'en prendre.
Très rarement (0,2 % des cas), des effets secondaires apparaissent : troubles gastro-intestinaux légers; plus rarement encore, maux de tête, étourdissements, allergies cutanées.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.