Chez Marie
 









 



GIROFLÉE JAUNE

Cheiranthus sheiri
Famille des Brassicacées


NOMS COMMUNS :
Ravenelle, giroflée des murailles, Violier, Carafée

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile essentielle, un glucoside sulfuré, des hétérosides cardiotoniques

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles, les fleurs et les graines

DESCRIPTION :

La giroflée jaune est une petite plante vivace, buissonnante, mesurant 45 cm de haut, à tige blanchâtre, dure et rameuse. Les feuilles ovales, lancéolées, sont souvent couvertes de poils couchés. Ses fleurs axillaires sont réunies en grappes, en général jaune orange, striées de rouge et très parfumées. Le fruit est silique dressé, tétragone, à bec court, renfermant des graines brunes à sommet ailé.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire de l'Europe méridionale, la giroflée pousse sur les murs des jardins. Elle croît jusqu'à 600 mètres d'altitude. On la récolte en mai et en juin au moment de la floraison. On en fait de petits paquets que l'on peut sécher au grenier ou au soleil.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Cardiotonique
- Purgative
- Emménagogue

INDICATIONS :

- Bronchite
- Toux
- Affections du foie




UN PEU D'HISTOIRE :

Les Bretons les appellent "Fleurs de Sainte Aude" car ils pensaient qu'elles avaient été tachées du sang de la jeune fille vierge durant son martyre.

ATTENTION :

N'utiliser que sous contrôle médical.
Fortement déconseillé pendant la grossesse.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.