Chez Marie
 









 



GRATIOLE

Gratiola officinalis
Famille des Scrofulariacées


NOMS COMMUNS :
Grâce de Dieu, Herbe à la fièvre, Herbe au pauvre homme, Petite digitale, Séné des prés

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes, un tanin, un glucoside, un terpène, de la résine, des hétérosides

PARTIES UTILIS
ÉES :
La plante entière

DESCRIPTION :

La gratiole est une plante vivace de 40 cm de haut, à rhizome traçant avec des tiges dressées, raides, creuses, quadrangulaires. Elle possède des feuilles étroites, lancéolées et dentelées, vert pâle, en paires opposées. Les fleurs, blanches ou rosées, axillaires ou solitaires, apparaissent de juin à octobre. Les fruits sont des petites capsules ovales à l'extrémité pointue.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Europe centrale et méridionale, elle est spontanée dans les lieux humides, même marécageux. Elle croît jusqu'à 1 500 mètres d'altitude. On la propage par graines. Cueillir à la floraison (juillet - septembre). Sécher partiellement à l'ombre, puis terminer le séchage à la chaleur artificielle (environ 60°).


PROPRIÉTÉS :

- Purgative
- Emétique
- Diurétique
- Vermifuge
 

INDICATIONS :

- Constipation
- Jaunisse
- Goutte
- Dermatoses


UN PEU D'HISTOIRE :

Bien que très éloignée d'être dépourvue de grâce, ce n'est pas de là que tire son nom la Gratiole, mais bien de Gratia Dei, "grâce de Dieu", nom sous lequel elle figurait chez les anciens apothicaires et d'o^dérivent ses noms vulgaires en diverses langues modernes.

ATTENTION :

C'est une plante dangereuse, à ne pas utiliser fraîche et inconsidérément.
Ne pas utiliser chez la femme enceinte.
Espèce protégée en France.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.