Chez Marie
 









 



GRÉMIL

Lithospermum officinale
Famille des Borraginacées


NOMS COMMUNS :
Herbe aux perles, Millet perlé, Graine d'amour, Larmille des champs, Blé d'amour, Thé de Fontainebleau

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des sels minéraux, des mucilages, des pigments, des sucres, des flavonoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
La plante entière

DESCRIPTION :

Le grémil est une plante vivace de 40 à 80 cm, à tige dressée, robuste, couverte de poils, rameuse à la partie supérieure. Les feuilles, alternes, sessiles, ovales, allongées, légèrement hérissées de poils, sont vertes à la face supérieure, plus pâles à la face intérieure. Les fleurs, petites, solitaires, blanches, visibles de mai à juillet, sont disposées à l'aisselle des feuilles. Le fruit, ovale, nacré et dur comme une perle, lui vaut ses jolis noms communs.


CULTURE ET RÉCOLTE :

On trouve le grémil partout en Europe, de préférence sur des terrains calcaires, il ,e pousse pas au-dessus de 700 mètres d'altitude. Sa multiplication se pratique par les graines que l'on sème dès leur maturité. On repique les plants en place au printemps. Récoltez la plante en août-septembre, coupez les sommités de 20 à 30 cm à partir de la hauteur, réunissez-les en bouquets et laissez-les sécher dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Dépurative



INDICATIONS :

- Calculs rénaux et biliaires
- Rétention d'eau
- Rhumatismes
- Goutte
- Syndrome prémenstruel


UN PEU D'HISTOIRE :

Chez les Amérindiennes, la méthode traditionnelle consistait à prendre une macération de grémil pendant six mois, après quoi elles étaient supposées être infertiles pour toujours. Dans d'autres tribus, les femmes consommaient tout simplement un petit morceau de racine chaque jour.

ATTENTION :

Contre-indiquée en cas de grossesse et en cas d'insuffisance hépatique, thyroïdienne ou hypophysaire.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.