Chez Marie
 









 



GRENADIER

Punica granatum
Famille des Punicacées


NOMS COMMUNS :
Balaustier, Miouganier, Arosse, Granatier, Migranier

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des vitamines, des oligo-éléments, des alcaloïdes, des tanins ellagiques, des triterpènes, des flavonoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les fleurs et l'écorce de la racine

DESCRIPTION :

Le grenadier est un arbre de 5 à 7 mètres, à tronc tortueux, qui se divise presque dès la base en nombreux rameaux opposés, épineux. Les feuilles, opposées, courtement pétiolées, lancéolées, lisses, luisantes, sont d'un très beau vert. Les fleurs, rouges, sont presque solitaires à l'extrémité des rameaux. Le fruit est une capsule globuleuse, de la grosseur d'un poing, couronnée par les sépales dentées du calice. A l'intérieur, se trouve un grand nombre de loges qui renferment chacune un amas de graines succulentes.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Elle est probablement originaire d'Asie du Sud-ouest. Cultivé en pleine terre dans les régions chaudes du globe, le grenadier se multiplie par marcottages, drageons ou boutures au printemps; on pratique également le semis. On récolte l'écorce des racines à l'automne, et l'écorce des fruits à maturité de ceux-ci. Elles sont séchées dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Vermifuge
- Astringente
- Fébrifuge

 

INDICATIONS :

- Tænia, ascaris
- Diarrhée
- Hypertension



UN PEU D'HISTOIRE :

Dans la mythologie grecque, le grenadier est le symbole d'Aphrodite à Chypre. Au Moyen-âge, il est un attribut de la Vierge. Une légende arabe raconte qu'un jour un père étant tombé amoureux de sa fille, celle-ci, pour lui échapper, se donna la mort. Elle fut transformée en grenadier par les dieux tandis que le père l'était en épervier. C'est depuis ce temps-là, dit-on en Orient, que les éperviers tournent autour des grenadiers sans jamais oser s'y poser.

ATTENTION :

Ne consommer la peau ou l'écorce que sur avis médical.
Cette plante, en particulier les extraits d'écorce, sont soumis réglementation dans de nombreux pays.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.