Chez Marie
 









 



HARPAGOPHYTUM

Harpagophytum procumbens
Famille des Pédaliacées


NOMS COMMUNS :
Griffe du diable, Racines de Windhoek

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des iridoïdes, des flavonoïdes, des sucres, des phytostérols, des iridoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les tubercules

 

DESCRIPTION :

L'harpagophytum est une plante ramifiée à racine profonde, qui peut atteindre 1 mètre, d'où partent des racines secondaires, brun rougeâtre, qui peuvent s'étendre jusqu'à 1,50 mètre autour de la plante. Les feuilles, profondément découpées, portent à leur base une fleur solitaire, rouge-violet. Les fleurs donnent naissance à un fruit brunâtre et ligneux surmonté d'excroissances munies de crochets.


CULTURE ET RÉCOLTE :

L'harpagophytum est originaire du sud de l'Afrique, et plus particulièrement de Namibie, dont la capitale, Windhoek, lui a donnée l'un de ses noms communs. Ce sont les racines secondaires, qui se trouvent bien souvent entre 60 et 80 cm de profondeur, que l'on récolte. Lavées, débarrassées d'un genre de liège qui les protège, coupées en rondelles, on les met sécher au soleil ou à l'ombre dans des endroits aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Anti-inflammatoire
- Analgésique
- Stimulant digestif

INDICATIONS :

- Rhumatismes
- Douleurs articulaires
- Constipation


UN PEU D'HISTOIRE :

Le terme "Griffe du Diable" vient du fait que les animaux qui se blessent en marchant sur ces piquants en forme de harpon sautent et s'agitent furieusement sous l'effet de la douleur et semblent effectuer une danse endiablée.

ATTENTION :

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou celle qui allaite.
Contre-indiqué en cas d'ulcère gastrique ou d'ulcère du duodénum.
A fortes doses, certaines personnes peuvent avoir de la diarrhée et des nausées.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.